7 problèmes qu’un étranger mal informé ne sait peut-être pas de São Paulo

mai 26, 2015

Texte « à quatre mains » écrit par Ana Apolonio et Alessandro Orefice. Traduit par Marie Heskia.

La photo ci-dessus représente São Paulo vue de l’espace. À ce poète qui un jour a dit que la capitale pauliste était un point noir de notre planète Terre, nous lui répondons : cela ne doit pas être facile d’accueillir 20 millions d’habitants (12 mille intra-muros et 8 mille en périphérie) sans qu’il n’y ait aucun impact, non ? La bonne question à se poser serait : pourquoi tout le monde a décidé de s’installer ici et d’y rester ? Qu’y a-t-il de tant spécial dans cette immense ville sans fin, faisant d’elle la plus grande métropole de l’hémisphère sud et des 3 continents américains ?

São Paulo et sa périphérie vue depuis la Station Spatiale Internationale

São Paulo et sa périphérie vue depuis la Station Spatiale Internationale

En réalité, ce qui fait de São Paulo une ville spéciale c’est sa pluralité. Ici, le mot clé est « TRÈS » : TRÈS BON, TRÈS MAUVAIS, TRÈS DIFFÉRENT, TRÈS SIMILAIRE. Tout sera toujours « TRÈS ». Dans cette logique, il y aura aussi BEAUCOUP d’imprévus qui devront être confrontés par ceux qui ont décidé de s’aventurer dans cette ville.

Pour cela, nous avons listé 7 problèmes qu’un étranger mal informé peut rencontrer à São Paulo. C’est en quelque sorte la carte de visite de la capitale pauliste. Mais ne vous inquiétez pas, même si tout n’est pas cité ici, nous, la rédaction du blog d’aprenda², avons pour mission de vous aider à surmonter les imprévus de São Paulo. Si nous sommes arrivés à survivre dans cette immense jungle, vous y arriverez également !

 

 

1) Langues: seulement 2% des brésiliens parlent anglais. Comment communiquer avec les 98% restant ?

La communication c’est la base de tout ! Toutefois, vous allez vous apercevoir que peu de brésiliens parlent anglais (plus précisément 2% de la population). Donc, si vous voulez discuter avec les 98% restant, il va falloir apprendre le portugais. Ce sera la première étape de votre adaptation/intégration au Brésil. Nous ne sommes pas en train de dire ça parce que nous sommes une école de portugais. En réalité, nous sommes devenus une école de portugais pour avoir vécu et savoir que ce problème existe vraiment.

Cinquième langue la plus parlée dans le monde: Carte de la langue portugaise dans le monde. Vert Foncé: langue maternelle. Vert Claire: langue officielle et administrative.

Cinquième langue la plus parlée dans le monde: Carte de la langue portugaise dans le monde. Source: wikipedia.org

Ne pas comprendre et ne pas parler le portugais peut vite devenir un poids dans votre quotidien : demander son chemin, commander un plat dans un restaurant (sans compter que beaucoup de restaurants ne proposent pas de menu en anglais) mais surtout interagir avec les personnes, qui est la raison principale de votre venue ici. Pour rappel, le portugais est la cinquième langue la plus parlée dans le monde et la troisième plus parlée en Occident, avec 280 millions de locuteurs.

Alors, un seul mot d’ordre : apprendre, apprendre, apprendre et votre expérience ici sera bien meilleure. Pour cela, il existe de nombreuses applications sur smartphones/tablettes, des cours en ligne, des professeurs particuliers et des écoles de langues. Les options ne manquent pas pour apprendre la langue de Pelé, compris ?

Si vous souhaitez connaître davantage notre école de portugais pour étrangers à São Paulo, visitez notre site : www.aprenda2.org/portugues/sao-paulo.

Saviez-vous que les Etats-Unis considère le portugais facile ? (plus...)

Quelles sont les langues les plus difficiles à apprendre pour un américain, d’après le Département d’Etat des Etats-Unis.

Quelles sont les langues les plus difficiles à apprendre pour un américain.

Vous avez bien lu! Le gouvernement des Etats-Unis considère le portugais comme étant une langue facile, classé selon 3 niveaux de difficulté (facile, moyen et difficile) car sa relation avec l’anglais est très proche… Vous pouvez-voir ce classement sur l’image ci-dessus.

Je veux connaître mon niveau de portugais. Comment je fais ? (plus...)

Test en ligne de portugaisLa manière la plus simple de connaître votre niveau de portugais est de faire un test en ligne. Le lien ci-dessous vous renvoie au test de niveau de notre école, basé sur le Cadre Européen Commun de Référence, qui regroupe les niveaux suivants :

  • A1 – Débutant
  • A2 – Débutant Supérieur
  • B1 – Indépendant
  • B2 – Indépendant Supérieur
  • C1 – Expérimenté
  • C2 – Expérimenté Supérieur

Faites le test : www.aprenda2.org/teste-de-portugues/

 

2) Transports: prévoyez à l’avance votre trajet, sinon c’est la moitié de votre journée qui en pâtira…

Dans les grandes métropoles, il faut au moins 1h pour arriver à la destination souhaitée. Cependant, si vous ne planifiez pas votre trajet, ce ne seront non pas 1h mais 4h perdues (aller/retour). Ceci équivaut à la moitié de votre quotidien, à savoir: 8h de sommeil, 8h de travail, 8h consacré à sa vie personnelle (dont 4h passées dans les transports!).

En plus des moyens de locomotion lents et compliqués, les arrêts de bus ne sont pas indiqués, et savoir où descendre devient alors compliqué… Il est donc conseillé, avant de sortir de chez soi, de consulter des sites spécialisés tels que SPTrans ou Google Maps afin de faciliter vos déplacements en ville.

 

CARTE: Sistema Olho Vivo de SPTrans. Visualisation en temps réel des bus.

CARTE: Sistema Olho Vivo de SPTrans. Visualisation en temps réel des bus.

TABLEAU: Sistema Olho Vivo da SPTrans. Il est également possible de connaître en temps réel l’heure à laquelle va arriver le bus à chaque arrêt.

TABLEAU: Sistema Olho Vivo da SPTrans. Il est également possible de connaître en temps réel l’heure à laquelle va arriver le bus à chaque arrêt.

Pour ceux qui prennent le bus : Sistema Olho Vivo de SPTrans

Dans beaucoup de grandes villes du monde, où les transports en commun sont bien développés, comme par exemple à Londres, chaque arrêt de bus dispose d’une carte indiquant quelles lignes de bus passent à cet arrêt ainsi que les horaires de chaque ligne. Malheureusement, cela n’existe (quasiment) pas à São Paulo.

Grâce à la technologie, et notamment au site olhovivo.sptrans.com.br il est possible, sur smartphones, tablettes ou même ordinateur de connaître en temps réel la localisation et les horaires des bus de la ville. Il suffit juste de connaître le numéro de la ligne ou le terminus du bus que vous souhaitez prendre et… vamos!

 

Pour ceux qui prennent le métro: téléchargez la carte des métros

Réseau métropolitain de São Paulo

Réseau métropolitain de São Paulo

Après le vélo, le métro est notre moyen de transport préféré! Si vous arrivez à le prendre hors heures de pointe, vous verrez que le métro de São Paulo est rapide tranquille et super efficace ! Et vous éviterez les embouteillages que peuvent rencontrer bus et voitures…
Vous trouverez ci-dessous le lien de la version actualisée (Mai 2015) en PDF du réseau métropolitain de São Paulo (Métro + CPTM).

Téléchargez le plan des métros de São Paulo

RÈGLE D’OR: Si cela vous est possible, essayez d’habiter près d’une ligne de métro: gain de temps et qualité de vie garantis !

 

3) 1 jour = 4 saisons !

Umbrella960x541

Les habitants de São Paulo ont l’habitude de dire qu’en l’espace de 24 heures, vous pouvez passer par les 4 saisons de l’année.
Sans exagérer, il n’est pas rare de commencer la journée avec 15°C, sortir son parapluie car il pleut à midi et sortir ses lunettes de soleil car il fait 30°C avec un grand soleil dans l’après-midi.
Le Brésil est connu dans le monde entier comme étant un pays tropical. Mais vous connaîtrez également le froid, et probablement beaucoup plus froid que dans votre ville natale où il neige!
Nous disons cela car nous avons connu des Québécois, habitués à vivre avec -35°C en hiver, qui ont eu plus froid à São Paulo qu’au Canada. Pourquoi ? Au Brésil, les radiateurs n’existent pas ! S’il fait 5°C dehors, il fera également 5°C chez vous ; il ne vous reste donc plus qu’à empiler pulls et couvertures !

RÈGLE D’OR: peut importe s’il y a du soleil, ayez toujours un pull et un parapluie avec vous !

 

4) Aie aie aie: les toilettes…

Ne vous faites pas d’ennemis: jetez le papier toilette dans la poubelle et non dans les WC.

Ne vous faites pas d’ennemis: jetez le papier toilette dans la poubelle et non dans les WC.

Une autre information importante : ne pas jeter papier toilette et autres dans les WC car cela risque de boucher vos toilettes et/ou les égouts. Nous savons que dans votre pays il est normal de jeter le papier dans les WC (et disons le, c’est bien plus pratique !) mais au Brésil, vous allez rencontrer des problèmes en faisant cela…
N’oubliez pas de faire ça chez vous mais également partout ou vous allez (chez des amis, au restaurant, au centre commercial, etc…) sinon, vous risqueriez de vous faire des ennemis !

 

 

5) Si vous conduisez, attention aux motoboys

Corredor de Motoboys. Perigo constante.

Corredor de Motoboys. Perigo constante de acidentes.

Il n’existe pas d’autres villes identiques à São Paulo en matière de motoboys. Ces derniers sont apparus afin de résoudre le problème de la mobilité urbaine, en livrant courrier, plis, marchandises en peu de temps, aussi bien pendant les heures creuses que pendant les heures de pointe. La rapidité étant le point fort de ce mode de livraison, une chose doit absolument être respectée : ne jamais être coincé dans les embouteillages ! Pour cela, les motoboys ont créé un couloir juste pour eux, entre deux files de voitures. Faites donc bien attention quand vous conduisez car la chance de voir surgir un motoboy est grande.
D’une manière générale, les automobilistes brésiliens et les motoboys ne sont pas du genre disciplinés quand il s’agit du code de la route. Le simple fait de changer de voie sans mettre son clignotant peut-être fatal pour un motoboy. Les fameux livreurs ont ainsi décidé de s’imposer face aux automobilistes : casser le rétroviseur de la voiture du conducteur mal avisé qui oublie d’actionner son clignotant pour changer de file devient courant.

Malheureusement, d’après les statistiques, São Paulo compte 2 morts de motoboys par jour, sur les 220 000 motoboys qui circulent dans la capitale pauliste.

 

6) Pays peu honéreux… ou pas

Beaucoup d’étrangers pensent que le Bésil est un pays peu honéreux du fait de son statut de pays « émergeant ». Toutefois, le coût de la vie est extrêmement élevé, surtout dans les grandes villes comme Rio et São Paulo. Les raisons : l’inflation, les impôts beaucoup (trop) élevés ainsi que les problèmes de corruption et d’infrasture.

Liste des 10 villes les plus riches du monde

Position Ville Pays PIB
en milliard de US$
Capitale nationale
1 Tóquio  Japão $ 1479
2 Nova York  Estados Unidos $ 1406
3 Los Angeles  Estados Unidos $ 792
4 Chicago  Estados Unidos $ 574
5 Londres  Reino Unido $ 565
6 Paris  França $ 564
7 Osaka  Japão $ 417
8 Cidade do México  México $ 390
9 Filadélfia  Estados Unidos $ 388
10 São Paulo  Brasil $ 388

source: wikipedia.org

 

Liste des 10 villes les plus chères du monde

Rank Ville Pays Région
1 Luanda  Angola Afrique
2 N’Djamena  Chad Afrique
3 Hong Kong  Hong Kong Asie Pacifique
4 Singapore  Singapore Asie Pacifique
5 Zurich   Switzerland Europe
6 Geneva   Switzerland Europe
7 Tokyo  Japan Asie Pacifique
8 Bern   Switzerland Europe
9 Moscow  Russia Europe
10 Shanghai  China Asie Pacifique

São Paulo: 49ème position, Rio de Janeiro: 65ème position.

source: wikipedia.org e Mercer

Il est bien connu que le coût de la vie est plus élevé dans les grandes agglomérations urbaines, notamment dans les zones stratégiques (centre ville, centre d’affaires, etc.). Si vous décidez de vivre en périphérie ou dans une petite ville de l’intérieur de l’Etat de São Paulo, votre quotidien sera de fait plus abordable. C’est la loi de l’offre et de la demande. Et si São Paulo fait partie des 10 villes les plus riches du monde, c’est qu’une grande partie de ses habitants font partie de la classe aisée et par conséquent, tout sera plus cher !

Autrement dit, si vous souhaitez vivre tranquillement à São Paulo sans vous ruiner, il vous faudra adopter quelques stratégies pour éviter de payer des prix absurdes. D’après les tableaux ci-dessus, São Paulo est la 49ème ville du monde la plus chère mais il est tout à fait possible d’avoir une vie raisonnable ici, sans tout dépenser.
Un article plus approfondit viendra rapidement compléter ce sujet.

Petit plus: pour réduire le coût de la vie au Brésil, pensez à utiliser la devise de votre pays d’origine. Par exemple, au moment où nous avons écrit cet article, un londonien s’apercevra qu’une livre Sterling vaut 5 reais!.

 

7) Bureaucratie et Protectionnisme 

Top 10 des pays les plus protectionnistes du monde.

Top 10 des pays les plus protectionnistes du monde.

Peu de gens le savent, mais le pays du football est un des pays les plus protectionniste du monde. D’après les données du Global Trade Alert, le Brésil se classe en 7ème position du classement des pays les plus protectionnistes.

Le protectionnisme est lié aux barrières à l’entrée du pays, qui peuvent être:

  • Impôts élevés pour décourager les importations et encourager les exportations
  • Bureaucratie: procédures longues, chères et décourageantes
  • Lois

Le Brésil, pour être la 7ème économie mondiale, est perçu comme une terre d’opportunités. Toutefois, les entreprises implantées au Brésil n’arrivent pas à obtenir suffisamment de main d’oeuvre qualifiée (les investissements dans l’éducation étant quasi inexistants) ce qui impacte leur croissance. Il y a donc des opportunités pour ceux qui viennent de l’étranger. D’après l’Organisation Internationale du Travail (OIT), 90% des nouvelles offres de travail au Brésil exigent le BAC comme niveau minimum requis. Alors que 40% des travailleurs brésiliens arrêtent leur scolarité après le collège, 57% des immigrants arrivent au Brésil avec un master en poche.
Pour la Coupe du Monde, et dans un an pour les Jeux Olympiques, le besoin en infrastructures est bien là et par conséquent, le Brésil a besoin d’ingénieurs (exemple de professions où la demande est plus élevée que l’offre). Et c’est bien le problème rencontré actuellement ici : dans le but de faciliter l’accès à l’emploi pour les brésiliens, le protectionnisme du pays est mis en exergue. Mais de l’autre côté, les places disponibles ne sont pas comblées par les brésiliens, faisant des étrangers une des seules options pour ces emplois.

Alors, un conseil chers amis étrangers: préparez-vous à jongler avec la bureaucratie brésilienne et ce dès votre arrivée avec la Police Fédérale.

Étiquettes : , , , , ,