Visa Étudiant

Comment obtenir mon visa brésilien ?

décembre 14, 2016

Écrit par Alessandro Orefice et Nina Britto. Traduit par Lucie Conjat.

Au Brésil, les opportunités ne manquent pas : nous sommes le plus grand pays d’Amérique latine, le cinquième plus grand pays du monde en terme de taille et de population et la 7eme plus grande puissance économique du monde [1].

Parce que nous sommes un pays en voie de développement, beaucoup de problèmes se posent. Cependant, ces problèmes sont autant d’opportunités pour celles et ceux qui peuvent y voir des solutions. Au delà du secteur touristique, le Brésil attire de nombreux investisseurs et toute autre personne qui croit à son potentiel. Les étudiants étrangers font partie de ceux qui pensent que le Brésil sera un atout pour leur carrière.

Si vous aussi vous pensez saisir une opportunité au Brésil, la première étape est d’apprendre notre langue : le portugais. Notre école est spécialisée dans l’apprentissage du portugais pour étrangers. Notre programme entend aussi mettre la lumière sur certains aspects culturels afin de faciliter l’adaptation de l’étudiant étranger dans notre pays et de réduire le choc culturel. La seconde étape est d’obtenir un visa afin de faire vos premiers pas dans notre pays et de passer le meilleur séjour possible.

Tous les types de Visas brésiliens

Remarque : l’obtention d’un visa ne garantit pas forcément l’entrée définitive dans le pays. Si le visa indique que l’étranger peut entrer et séjourner au Brésil pour une certaine durée, il peut cependant être révoqué sous évaluation des autorités responsables. Cependant, ces cas restent exceptionnels.

Selon le site web du Consulat [2], les visas sont classés selon la nature du séjour de la personne étrangère. Ces différents types de visa sont les suivants :

  1. Visa touristique – VITUR

  2. Visa de transit – VITRA

  3. Visa temporaire – VITEM
  4. Visa de courtoisie – VICOR
  5. Visa permanent – VIPER
  6. Visa officiel – VISOF
  7. Visa diplomatique – VIDIP
  8. Visa Mercosud – VIRET

Voici une brève présentation des principaux types de visa :

TOURISTE (VITUR) : Si le but de votre voyage est de profiter ou de rentre visite à des amis ou à des membres de votre famille, mais que vous ne souhaitez pas travailler ou vivre dans le pays de façon permanente, vous devez demander ce visa. Avec celui-ci, vous pouvez rester jusqu’à une durée de trois mois (90 jours) avec le droit à une seule extension de 3 mois supplémentaires, si vous demandez cette extension à l’expiration de ce délai. Ce visa peut être valide jusqu’à 5 ans, selon la nationalité de la personne qui l’obtient, et il permet d’entrer dans le pays plusieurs fois par an. Le bénéficiaire peut rester au Brésil jusqu’à 180 jours par an, mais ce visa n’autorise pas le travail rémunéré et ne peut pas être transformé en un autre type de visa une fois que la personne est déjà au Brésil.

TRANSIT (VITRA) : Si votre destination finale est un autre pays mais que vous avez besoin d’entrer au Brésil afin d’atteindre cette destination, ce visa est fait pour vous. Il vous autorise à quitter l’aéroport et à rester dans le pays jusqu’à 10 jours, sans possibilité d’allonger cette période. Il vous autoriser à au Brésil seulement une fois.

TEMPORAIRE (VITEM) : Ils sont de plusieurs types.

(I) Voyage culturel ou mission d’étude : Cela concerne les chercheurs et intervenants sur des sujets spécifiques. Il est valide jusqu’à deux ans et peut être prolongé de deux autres années, si les raisons originelles ayant permis l’obtention du visa sont toujours valides.

(II) Voyage d’affaire : Si vous êtes un professionnel dont le but de votre voyage et de faire des affaires, sans l’intention d’immigrer, vous pouvez postuler pour ce type de visa qui peut être valide jusqu’à 5 ans. Ainsi vous pourrez rester au Brésil jusqu’à 90 jours, avec la possibilité de rallonger le séjour pour 90 autres jours si vous le demander à la Police Fédérale avant l’expiration du délai.

(III) Séjour artistique et/ou sportif : Si vous êtes concerné, sachez que vous ne pouvez pas être employé au Brésil, mais que vous pouvez quand mêmes participer à des événements liés à votre domaine. Votre séjour peut aller jusqu’à 90 jours par an, avec la possibilité de le rallonger de 90 autres si faites une demande à la Police Fédérale avant l’expiration du délai. L’institution responsable du séjour de l’étranger au Brésil doit demander le visa à votre place. Elle aura aussi besoin de l’autorisation du Ministère du Travail (Ministério do Trabalho).

(IV) Étudiants : Il y a plusieurs façons d’obtenir un visa étudiant.

  • Si vous êtes à l’école primaire, au collège, au lycée ou en études supérieures. Ce visa sera valide jusqu’à un an et peut être prolongé chaque année au cours de vos études. Cette extension peut être sollicitée auprès de la Police Fédérale ou du Ministère de la Justice au moins 30 jours avant l’expiration du Visa. Vous pouvez changez de filière ou même de lieu d’étude, mais vous devez informer le Ministère de la Justice pour tout changement lorsque vous demandez la prolongation.
  • Dans le cadre d’un échange universitaire entre des institutions partenaires, qui peut durer entre 6 et 18 mois, ou en s’adressant directement à une université brésilienne pour suivre des études allant également de 6 à 18 mois.
  • Vous pouvez aussi demander un visa étudiant si vous vous êtes engagé pour suivre des cours de Portugais pour étrangers au moins 15 heures par semaines. L’école aprenda2 peut vous fournir les documents qui vous permettra d’obtenir votre visa. Pour cela, rendez vous sur aprenda2.org/portugues ou contactez l’école via contato.spo@aprenda2.org.

Pour plus d’informations, vous pouvez contacter l’une de nos branches :

São Paulo: contact.spo@aprenda2.org | +55 11 3280 7077

Rio de Janeiro: contact.rjo@aprenda2.org | +55 21 3649 1170

Observation : avec un visa étudiant, vous n’avez pas le droit d’avoir un travail rémunéré. Vous aurez  à payer une amende si on apprend que vous travaillez, et vous pouvez recevoir une réprimande judiciaire ou même être expulsé.

(V) Travail : Ce visa est pour les personnes qui viennent au Brésil pour travailler auprès d’une entreprise. L’entreprise responsable de votre voyage au Brésil devra demander l’autorisation de travail au Ministère du Travail (Ministério do Trabalho) avant de faire votre demande de visa. Le visa de travail sera valide jusqu’à 2 ans, avec la possibilité de le prolonger pour deux années supplémentaires ou même de le transformer en un visa permanent (si vous avez déjà travaillé pour la même compagnie pendant plus de deux ans et que votre contrat de travail a été renouvelé).

Il est possible d’obtenir ce type de visa en étant employé par une entreprise brésilienne, mais l’entreprise devra alors employer au moins d’⅔ d’employés brésiliens. C’est le minimum requis pour pouvoir obtenir ce type de visa. Au-delà de cette obligation, l’entreprise brésilienne devra justifier son choix d’embaucher un étranger plutôt qu’un Brésilien.

(VI) Stagiaires : Si c’est le but de votre voyage, sachez que vous aurez un visa spécifique valide jusqu’à 1 an, sans possibilité de le prolonger. L’AIESEC et l’ABIPE facilitent l’entrée des stagiaires étrangers au Brésil. Ce sont des institutions sans but lucratif et vous devez être sélectionné via leur processus de sélection interne. Contactez-les directement si vous êtes intéressé. Il y a des accords avec certains pays, dont la France. Nous vous conseillons de contacter le consulat du Brésil de votre pays pour plus de détails.

(VII) Traitement médical : Il est possible d’obtenir un visa dans certains cas de traitements médicaux, que vous devrez prouver.

(VIII) Journalistes : Si vous êtes un correspondant pour un journal, un magazine, une chaîne de radio, de télévision ou une agence de presse étrangère et que vous recevez un salaire de cette entreprise étrangère, vous pouvez obtenir un visa d’une durée allant jusqu’à 4 ans, avec la possibilité de le prolonger.

(IX) Mission religieuse : Si vous êtes missionnaire d’un ordre ou d’une congrégation religieuse, vous obtiendrez un type de visa différent. Il pourra durer jusqu’à 1 an et pourra être prolongé ou même transformé en un visa permanent via une demande au Ministère de la Justice.

PERMANENT (VIPER) : Si votre but est d’immigrer définitivement, de vivre et de travailler ici, votre demande doit être sollicitée auprès du Consulat du Brésil ou de l’ambassade dans votre pays d’origine. Votre demande sera évaluée selon le statut d’étranger (loi brésilien n° 6.815/80) et le Conseil National d’Immigration du Brésil (CNIg), qui est la législation utilisée en cas d’immigration. Comme la législation est détaillée et intriquée, beaucoup d’étrangers finissent par engager les services d’un avocat spécialisé ou d’autres consultants à cette étape. Afin d’obtenir ce visa, vous aurez à prouver que vous avez des liens forts et stables avec le Brésil. Cela peut être prouvé par un mariage avec un Brésilien (união estável, ou « union stable » en portugais), enfant(s) né(s) au Brésil, investissements de capitaux au Brésil, obtention d’une amnistie politique ou autres raisons.

COURTOISIE (VICOR) : C’est un visa spécifique pour les personnalités et autorités étrangères en voyage non officiel au Brésil ainsi que les employés de maison des chefs de missions diplomatiques.

OFFICIEL (VISOF) : Il est réservé aux personnes qui travaillent pour des instances internationaux, des ambassades et des consulats, venants pour des missions officielles sans bénéficier du statut diplomatique.

DIPLOMATIQUE (VIDIP) : Pour les diplomates en mission officielle, temporaire ou permanente et leur famille, dont leur(s) enfant(s) de moins de 18 ans.

Pour obtenir votre visa, rendez vous au consulat brésilien le plus proche, payez les tarifs correspondants et remplissez le formulaire spécifique à votre type de visa. Vous aurez besoin d’un passeport valide pendant au moins 1 an, votre preuve de paiement des frais du Consulat, votre Certificat International de Vaccination (lorsque nécessaire) et les documents spécifiques que votre type de visa requiert.

Si vous avez moins de 18 ans, vous devez aussi présenter une autorisation de voyage signée par les deux parents ou tuteurs légaux.

Pour des informations supplémentaires et un lien vers les formulaires, rendez vous sur :

– Le site web officiel du Consulat du Brésil de votre pays. Ex : site web du Consulat Général à Paris

Le site officiel du Portail Consulaire brésilien (Ministério Das Relações Exteriores)

 Sistema de controle e emissão de documentos de viagem – MRE

Source : Ministério da Justiça

 

Cas particulier : Visa conjoint(e) de Français(e)

Vous accompagnez votre partenaire étranger(e) qui séjourne au Brésil pour travailler.

Situation 1 : Votre partenaire a un visa temporaire et votre visa est un visa d’accompagnement temporaire. Vous pouvez alors demander un visa de travail avec une entreprise qui offre un poste en contrat CLT (Consolidação das Leis do Trabalho – équivalent du CDI français) sans les prérequis habituels. Vous pouvez occuper n’importe quelle poste, dans n’importe quelle branche, même si elle n’est pas en lien avec vos diplômes.

Situation 2 : Votre partenaire a un visa permanent et votre visa est un visa d’accompagnement permanent. Dans ce cas, vous êtes autorisé à travailler. Vous devez faire une demande auprès du Ministère du Travail (Ministério do Trabalho) pour obtenir votre carte de travail.

Visa étudiant avec aprenda²

Notre module ALEGRIA SOCIAL INTENSIF  permet aux étudiants d’obtenir un visa étudiant pouvant aller de 3 à 12 mois.

Certaines conditions sont propres au visa étudiant :

  • Vous ne devez pas séjourner au Brésil lorsque vous demandez votre visa.
  • Le Brésil met en place le principe de réciprocité. Cela signifie que les étudiants étrangers qui souhaitent étudier au Brésil vont être sujets aux mêmes règles que les étudiants brésiliens qui souhaitent étudier dans le pays d’origine de cet étudiant. Dans la plupart des pays, les étudiants brésiliens ne sont pas autorisés à travailler. Ainsi, par ce principe de réciprocité, les étudiants étrangers (originaires de ces pays) ne sont pas non plus autorisés à travailler au Brésil. Étant donné que les règles de réciprocité varient d’un pays à un autre, il faut consulter le Consulat de votre pays pour savoir si vous pouvez travailler ou non. Dans la plupart des cas, un visa étudiant (VITEM IV) ne vous autorise pas à travailler.
  • Ce qui caractérise un visa étudiant est l’acte même d’étudier. Si vous abandonnez vos études, votre visa devient invalide. Ainsi, la durée émise par votre visa est fondée sur la durée de vos études, elle-même directement liée à la quantité de modules ALEGRIA SOCIAL INTENSIF que vous allez suivre à l’école.

Voici comment s’organisent nos modules :

organisation module aprenda2

Par exemple, si votre niveau de compétence correspond au niveau B2.1 (intermédiaire avancé), vous aurez moins de modules à suivre dans notre école, et, par conséquent, vousaurez un visteste online portuguêsa avec une durée plus courte. Aussi, si vous êtes débutant (A1.1) mais que vous souhaitez suivre un ou deux modules, la durée de votre visa sera aussi proportionnelle à la taille de ces modules – dans le cas présent, de 2 ou 3 mois. Si vous êtes débutant (A1.1) et que vous souhaitez atteindre le niveau intermédiaire avancé (B2.2), vous devrez suivre 8 modules d’approximativement un mois chacun, pour un total de 10 à 12 mois. Pour connaître votre niveau de compétence, veuillez accéder à notre test en ligne trouvable sur ce lien :

www.aprenda2.org/teste-de-portugues

 

Conclusion

Nous espérons que cet article vous aura aidé à mettre fin à vos doutes. Si vous avez une question, n’hésitez pas à laisser un commentaire : quelqu’un de notre communauté en ligne pourra vous répondra.

Bonne chance et … um grande abraço !

🙂

Étiquettes : , , , , , , , , , , ,